Le nourrisson, le bébé, l’enfant

nourisson bébé enfant ostéopathe BordeauxL’accouchement peut être un moment traumatisant pour le nouveau-né :
forceps, spatules, ventouses, naissance
par césarienne, en sont les principaux instigateurs.

Torticolis du nourrisson, crâne plat
(plagio-céphalie) sont des motifs impératifs de consultation.

Troubles du sommeil, reflux oesophagiens
ou colites trouvent souvent leur solution dans l’ostéopathie.
Pendant l’accouchement, la descente du bébé vers la sortie provoque des contraintes importantes mais nécessaires sur le crâne du bébé. Cependant, celles-ci peuvent être très augmentées dans certains cas (gros bébé, grosse tête, petit bassin, périné hypertonique), et seront à l’origine de tensions qui provoqueront des perturbations fonctionnelles su le bébé. L’utilisation de ventouses, forceps augmente encore plus ces contraintes. On retrouve également chez le nourrisson des tensions vertébrales dans certains cas: cordon ombilical enroulé autour du cou, siège, présentation frontale.

Pendant l’accouchement, la descente du bébé vers la sortie (engagement dans le bassin, passage du périnée) est à l’origine de contraintes importantes s’exerçant sur le crâne du bébé. Ces contraintes physiologiques, sont nécessaires. Cependant, celles-ci peuvent être très augmentées dans certains cas, et être alors à l’origine de tensions qui provoqueront des perturbations fonctionnelles sur le bébé.

Le nourisson, le bébé

Les raisons pour lesquelles les tensions sont augmentées:

  • gros bébé
  • grosse tête
  • petit bassin
  • grossesse gémellaire
  • présentation par le siège, par le front ou par la face
  • cordon ombilical enroulé autour du cou
  • en cas d’utilisation de ventouses, forceps.

On retrouve également chez le nourrisson des tensions vertébrales dans certains cas:

  • cordon ombilical enroulé autour du cou,
  • siège
  • présentation frontale…

Ce qui doit vous amener à consulter :

  • votre bébé est né avec le crâne un peu déformé: crâne en obus, un oeil plus fermé que l’autre, une oreille plus en avant que l’autre
  • il est né avec un torticolis : torticolis congénital
  • il a un oeil qui larmoie souvent ou qui est collé le matin
  • il pleure beaucoup et vous n’arrivez pas à le calmer
  • il pleure pendant le biberon et juste après
  • il régurgite juste après la tétée et à distance
  • il se tortille sur lui-même, il a beaucoup de gaz
  • il est constipé
  • il se cambre souvent vers l’arrière
  • il regarde toujours du même côté
  • sa tête commence à s’aplatir d’un côté ou vers l’arrière
  • il présente une zone ou les cheveux sont beaucoup plus usés
  • il est tout le temps malade: otites, bronchiolites
  • il ne dort pas
  • votre bébé est tombé

L’enfant, l’adolescent

La colonne vertébrale

La croissance de l’enfant entraîne des modifications structurelles pendant cette période, car les os grandissent et s’allongent.
Pour que la croissance soit optimale, il est important que les structures qui s’insèrent sur ces os (muscles, fascias) ne présentent pas de tension, en effet elles pourraient perturber une croissance harmonieuse (jambes arquées, dos vouté).

Orthodontie:

Très tôt vous savez si votre enfant aura besoin d’être appareillé, ses dents sont mal alignées, se chevauchent ou sont trop en avant.
La prise en charge orthodontique commence vers 11ans, mais vous pouvez anticiper et faciliter le travail de votre orthodontiste et donc diminuer l’importance et la longueur du traitement par une prise en charge ostéopathie. En effet, votre ostéopathe vérifiera, et libérera (le plus souvent dans ces cas là) les os du crâne et de la face, permettant une croissance plus harmonieuse du maxillaire et de la mandibule.
– Juste avant de faire appareiller votre enfant, votre ostéopathe vérifiera la face et le crâne de votre enfant, pour que le traitement orthodontique puisse se dérouler dans des conditions optimales.
-Pendant le traitement: l’appareil orthodontique prend appui sur le crâne pour exercer sa force sur les dents.
Votre enfant pourra présenter des migraines, des maux de tête, des vertiges, des difficultés de concentrations.
Un suivi ostéopathie permettra à votre enfant de mieux supporter son traitement. -A la fin du traitement
Maux de ventre
Votre enfant se plaint tout le temps du ventre, (et pas seulement avant d’aller à l’école!) alors que aucune cause médicale n’est retrouvée, amenez le consulter votre ostéopathe, celui-ci libérera les tensions viscérales, ce qui soulagera votre enfant.
Votre enfant est constipé ou à beaucoup de gaz.